Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je sonne avec la souris

Rechercher

Bienvenue

livreplage

  Je vous souhaite une agréable lecture au cours de mes pensées déguisées !!! Aussi, n'hésitez pas à laisser pencher vos plumes pour vos commentaires.

Pêle-Mêle

A vos Crayons

Accueil

J'ai créé mon blog il y a quelques mois déjà, un passe-temps qui comble des journées bien trop longues...

Même si je me trouve près du port et à 100 m de la plage, si je profite pleinement d'un beau ciel bleu et du rayon de soleil toute l'année, la solitude s'interpose toujours...

La cinquantaine et quelques années de plus........, je suis conquise de me trouver parmi vous pour partager mes coups de gueule et mes passions.

Je vais par ce biais, vous raconter mon parcours professionnel, mon parcours de vie, mes voyages,

ce que j'aime et ce que je déteste !

 

Je vous remercie d'avance pour vos visites et vos commentaires, même si je ne vous réponds pas de suite, vos écrits me touchent et me toucheront profondément !


Merci à toutes et à tous,
à bientôt j'espère !

Amicalement, Domi

          

Avec le coeur !

SOSTOUTOU, le site d'adoption

Météo Narbonne © meteocity.com

Jouer avec Panda


Trafic Booster

10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 21:52

lapurtdetesyeux.jpg

 

 

 

Mon récit commence

par cette question

fondamentale et insoluble :

 
"Qui suis-je ?"

 

 

 

 

 

Ce Moi, il me revient de l’écouter ou de l’étouffer, de ne pas imposer mes besoins ou de les dissimuler. S'ensuit alors un long prologue qui propose une série de réflexions qui visent à expliquer ma démarche.


Mon projet est de comprendre en observant comment s'est déroulée ma vie, comment se déroule ma vie, en quoi consiste ma singularité. Avec subjectivité, je me plonge d'emblée dans une conception faite de déambulations au hasard de la vie, dans des endroits insolites, dans un environnement habituel.

Ma destinée devient presque incontournable.

Je n’ai pas bâti une vie de couple, aussi, ma vie ne se résulte que par une chimère, celle d’être heureuse avec ma fille, retrouver ensemble le bonheur oublié depuis des années.

Quoi de plus beau que l’amour entre une mère et son enfant !

Même si mon malaise est de telle intensité que les remords me rongent, même si ma vie ne m'appartient pas, si elle appartient à dieu, elle appartient surtout à mon unique enfant, à ma fille à qui je dédie mon livre.


Lui transmettre mon expérience mais surtout pas mes échecs, narrer mes voyages ou relater une rencontre furtive qui a marqué mon existence, tout en témoignant mon parcours de vie pour que ça ne se répète pas.

 

Ta maman pour la vie.

 

 

(Extrait de mon autobiographie ...)

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 21:20

13322_395071612992_369678027992_3929160_8373230_n.jpg

Je ne suis pas triste ...mais amère contre la société !
Je ne suis pas malheureuse ...heureuse au contraire !
J'ai pas envie de sourire ...je réfléchis trop !
J'ai juste envie de pleurer ...

Mais les larmes ne tombent pas ...
et ça c'est pas cool !


Mais il faut avouer que le temps ne s'y prête pas :

tantôt maussade, tantôt gris, des fois pluvieux, souvent froid ...
Comme tous les cancers,

signe de l'eau qui a besoin de la lune pour se plaire...
Je reste dans ma carapace,

à attendre un petit rayon de soleil

et j'espère qu'une seule larme veuille bien se montrer !
Mais bon... ça ira mieux demain !!!!
 

 

Et puisque la semaine ne fait que débuter je vous envoie cette rose :

13322_395071892992_369678027992_3929161_18358_n.jpg

Envie de pleurer... de tout plaquer pour retrouver mon chéri !

Envie de dire m.... à la société qui nous em....., qui empoisonne notre vie !

Bref rien ne va comme on le souhaite...

Un passage à vide.

Juste l'envie d'entraver les lois et la justice
même au-delà des frontières.

On a envie de réaliser nos rêves,

de les aider à "attraper nos coeurs dans nos errances..."

Mais tout reste là, fondu dans du marbre

et je dois faire avec !

13322 395072367992 369678027992 3929164 737938 n

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 20:41

29747_1376508165065_1002683010_30944417_5235742_n.jpg

Chaque minute, chaque jour qui passe, je suis "morte".

Je suis une craie qui trace, et aussitôt s'efface, comme un château de sable...

Le temps, j'en fais des confettis...

Je le perds si souvent, que j'en ris.

Si je retiens mes larmes, je ne retiens personne...

Je ne retiens aucune adresse, je ne suis qu'une inconnue !!!

Les jours fériés ne sont plus faits pour moi... rien n'existe plus !!!
Je reste seule avec mes remords

et demain, se sera un autre jour.

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 23:33

  Une rencontre et après ?


Aimer, c'est...
Un peu, beaucoup, passionément ou à la folie ?
Qu'est-ce qu'aimer ?
Et si seulement il n'y avait qu'une réponse ?

Aimer, c'est avoir du plaisir à voir,
toucher, sentir par tous les sens,
et d'aussi près que possible une personne qui nous aime...

Je viens de te découvrir,...
Non c'est toi qui m'a trouvé par hasard,
Mon bel inconnu, j'ai répondu à ta requête
et on dit que le hasard fait souvent bien les choses
et j'ajoute que le hasard n'est pas là par hasard !!

Pour me reconnecter avec mes rêves,
pour prendre conscience que la vie est là,
pour me permettre de me reconquérir avec moi-même,
trouver celui qui me fera vibrer...

Juste en cherchant une personne sur Face-book
tu m'as ajouté comme "amie"...
En quelques jours tu es devenu mon rayon de soleil...
Le soleil de Morocco qui illumine mon coeur.
Elle était loin cette rayonnance...
que j'avais même oublié son odeur !

Tu es très jeune mais qu'importe,
je suis encore jeune pour aimer, pour donner, pour offrir,
la différence d'âge ne peut rien changer, ce n'est pas lui qui décidera, mais le destin !
      Une destinée ? Si elle existe ?

L'amour est arrivé par hasard et je compte bien le garder !
Si l'on ne garde pas l'amour, qu'est-ce qui nous reste ?

Bientôt j'irais te rejoindre dans ton royaume si c'est ton désir...
Ne pas laisser passer les bons moments qui nous sont offerts,
ni ces belles choses qui peuvent unir un jour deux êtres séparés par les flots bleus...

Tu as appris à me connaître et j'ai répondu à tes questions !
J'ai appris à te connaître aussi,
une connaissance qui me laisse perplexe
mais dont je désire renforcer avec le peu qui me reste !

Tu es beau mon petit coeur,
beau dans ton âme aussi
tes mots me réchauffe le coeur
dans ce vide dans lequel je me suis laissé emporté
et chaque jour et chaque nuit mes pensées sont pour toi et en toi...

Est-ce une chimère ?
Ou vais-je vraiment te rencontrer et te serrer très fort dans mes bras ?
Te tenir la main sera déjà très intense.
Que vas-tu penser quand tu me verras pour la première fois ?
Y verras-tu cette différence qui nous sépare ?
Y découvreras-tu ce qui se cache dans ma carapace ?

Me reconstruire
Réapprendre à vivre
La survie me poursuit depuis si longtemps, qu'elle me fait peur...
De longues années qu'il faut oublier
mais ce passé saura t'il m'oublier ?

Oublier que la solitude existe vraiment !
Qu'elle me ronge au jour le jour...
Qu'elle ne veut pas me lâcher...
Lutter, toujours lutter pour avancer, aller de l'avant !
Croire qu'il y a un avenir quelque part
Nomade je le resterais,
jusqu'au jour où une main prendra la mienne !

Tu es mon Oasis, mon ciel étoilé, mon Soleil de Morocco
L'inconnu ne me fait pas peur, ne me fait pas fuir ...
si tu me le demandes je viendrais vers toi
...découvrir dans tes terres ... si lointaines
si tu existes vraiment
comme tout ce qui existe est beau,
par la seule force qu'il a d'exister !


Je t'adoooooooooore !

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 22:57

jalousie

Certainement pas ! On s'inquiète, on questionne mais on n'avoue jamais ! Et pourtant être jaloux, n'est-ce pas une preuve d'amour ?


Après avoir subi de cruelles épreuves amoureuses, je m’aperçois aujourd'hui que mon cœur peut encore battre très fort et que l'amour peut encore illuminer ma vie.


Ne pas bouder le plaisir !


Me donner plutôt à fond pour rattraper le temps perdu en souffrances !


Une fois que la poussière sera retombée, je constaterais que le paysage qui s'ouvre devant moi renforce ma position et m’assure un avenir plus serein.

 

Les femmes sot toutes pareilles, toujours prêtes à aller au bout du monde pour un homme !!!


66

C’est aussi l'insécurité qui me pousse à agir ainsi.

Je ne suis pas convaincue
d'être profondément aimable et j'imagine qu’il y a quelque part une personne plus intéressante que moi.
 

Comme toute émotion, la jalousie permet de cerner des besoins importants. À tort ou à raison, je crains qu'ils ne soient frustrés.


Il faut dans la vie assaisonner l'amour d'un peu de jalousie !!


 Sensualité et volupté sont de délicieux plaisirs des sens.

Enivrant abandon qui séduit, attire et trouble...

 jalousie et son remede focus

Mon désir irrationnel pourrait bien être la manifestation de l'importance que je désire avoir aux yeux de celui que j'aime.


Est-il possible d'être plus unique et indispensable pour une personne qu'en étant la source de tous ses plaisirs?


Je sais que ma fantaisie est impossible à réaliser, mais je découvre, grâce à mes réactions de jalousie, combien cet homme est important pour moi et combien je tiens à l'être pour lui.


Parfois liée à la mésestime, l’idéalisation de l’autre apparaît également comme une source de jalousie.

 

En effet, cette idéalisation amène la certitude que l’autre ne peut qu’être désiré par tous les autres et par conséquent la méfiance vis à vis de toutes les personnes qui peuvent approcher mon partenaire idéalisé.

 

S'il est un sujet que l’on traite communément avec légèreté et hypocrisie, c’est bien celui de la jalousie. Trop souvent assimilée à un sentiment indispensable à l’homme, voire indissociable de l’Amour.


Et pourtant, chacun sait, pour l’avoir côtoyée de près un jour ou l’autre, qu’elle ne génère que tourments et souffrances.

Oui, il s’agit bien e la plus redoutable maladie qui soit car elle étouffe, divise, assassine les hommes...


Jalousie3-copie-1

Inutile d’être érudite pour savoir que la jalousie prend sa source dans un déséquilibre profond et en l’occurrence dans la peur.


Peur de perdre l’être aimé et l’identité que l’on s’est forgée à travers lui, peur que les autres nous dérobent ce bon pilier, ce fidèle et rassurant miroir.


Et qu’importe si l’être aimé agonise sous notre exigence pourvu que nous soyons rassurés à l’idée de ne rien perdre,

d’être à jamais « l’unique » !

 
jalousie6bis

 

Ainsi, notre vie de couple est plus ou moins basée sur des leurres puérils et dangereux :

 

Croire que l’on possède et que l’on préserve par le chantage affectif, croire que l’on se suffit à deux et que le danger vient des autres.

 

De sorte qu'il nous faut parfois des années de détresse pour réaliser que notre pire ennemi n’est autre que le manque de confiance en nous-mêmes ;

 

 

 

Des années pour éprouver le besoin de nous transformer, d'accueillir les épreuves comme une occasion d'évoluer ;

Des années de travail pour parvenir à dire un jour en pleine crise de jalousie :


« Non ! Je refuse cet état destructeur. Je maîtrise mes pensées, mes pulsions,

je lâche prise et choisis la confiance ... »

Car lorsque nous prétendons vouloir le bonheur de l’autre,

avons-nous assez d’Amour et d’humilité pour concevoir que son accomplissement puisse passer par d’autres que nous ?


Et lorsque nous prétendons aimer l’autre parce qu'il est le support de nos émotions, réalisons-nous que l’Amour est aussi un don ?


En fait, nous savons bien que la plus grande preuve d’Amour que nous puissions donner à l’être aimé, c’est de le laisser libre : libre de nous aimer, libre d’aimer autrui.


Alors souvenons-nous de cette première fois où nous avons dissimulé notre peur d’aimer véritablement et notre refus des autres derrière une promesse de fidélité.


60475992 1-bordeaux-superieur-chateau-jalousie-beaulieu-199
Nous voulions l’Amour ?

Alors refusons la peur, l’orgueil et l’isolement.


Nous voulions la fidélité ?

Alors, soyons d'abord fidèles à notre désir de donner.


Accueillons nos épreuves comme des faveurs

et quand la jalousie nous fera signe,

ouvrons notre cœur, il nous dira :

 
« Continue, apprends à aimer,

donne ce qu’il y a de plus dur à donner : l

a liberté, l’Amour vrai !

Et tu seras à ton tour libre et aimé. »

 

A deux, il est toujours plus facile d'affronter la tempête et d'avancer. Mais vivre à deux n'est pas toujours simple ...

 

60-copie-1

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 22:45
012
Qui me connaît ?
Si je ne me connais pas moi-même ?

Qui peut avoir la prétention de me dire : "je te connais ?"
Ni ma mère, ni toi, ni personne ...

J'essaie en vain de savoir qui je suis !

Je REFUSE ...
Que l'on me juge sur ce que je ne suis pas, puisque je me connais pas !

J'ACCEPTE ...
Les idées, les pensées, les conseils d'autrui, mais c'est tout !!!!

Personne ne peut me connaître mieux que moi !
Mais voilà, je ne me connais pas !

Je DESIRE ...
Plus que tout avancer vers l'avenir ...
Vers mon "INCONNU" ...
Vers le "ça y est je me connais" ...
Que cet inconnu sera MOI !

Faire table rase du PASSE,
ne pas vivre au PRESENT,
se dire que le FUTUR n'est pas si incertain que ça !!!

DEMAIN, dans un pays lointain ...
Très loin,
fuire la France ...
Je prendrais conscience que j'EXISTE !!!

Je prendrais dans mes bras celui qui me soufflera à l'oreille :
"tu  es UNIQUE ..."
Celui qui me tiendra la main ...
Pour avancer tout doucement ...
Qui m'aimera MOI !

Là je dirais :
"Je me connais"

POURQUOI ?

J'offrirais tout mon AMOUR
L'offrande de mon COEUR
Mon AME
Ma VIE
Ma PASSION
Mes PASSIONS
Mon ESPOIR
Mes ESPOIRS

OUI !  OUI ! OUI !

Je revivrais de mes cendres
Je pourrais enfin dire :
Il n'y a que moi qui me connaît,
puisque je me connais, ENFIN ...  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 20:49

mes-secrets.jpg  

Nous avons tous des secrets

profondément enfouis, quelque part...

Plongés dans une âme à la recherche

de mes secrets qui ont tissé au fil du temps

ma fabuleuse histoire,

Je relate mes ressentiments

de mes souffrances morales,

de mes colères, mes coups de gueule.


*** La souffrance infligée et ressentie peut s'oublier, elle ne s'efface pas,elle est inscrite dans un livre de comptes inconnu.

[Jacques de Bourbon Busset]

 

33060960_p.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

***Mais quels sont t'ils ?**

*AUTANT EN EMPORTE LE VENT ...

 *MA PORTE DES SECRETS

*REFLETS DE MON DESTIN

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 12:55

2820858278 1

Etre une femme soumise, ne plus être une femme...

Etre sa "maîtresse" et ne plus être désirée...

Aimer mais ne plus être amoureuse...

Rêver, croire que la vie à deux est unique...

Être aimée ne signifie plus rien quand le mot "soumission" vient se conjuguer au présent

Et que l'esclavage prend forme assujetti par la résignation...

Se sentir bafouée,

se sentir incomprise,

se sentir démunie de tout,

se sentir oubliée de tous,

se sentir... c'est s'être enfermée toute seule dans une geôle

et s'incarcérée au violon sans mélodie.

  lignes--8-.gif

Chérie, mon cœur... des mots, des petits mots que l'on se lance à chaque instant

Des petits mots qui n'ont plus de sens

Des petits mots qui sont eux aussi subordonnés

Astreints aux règles de ces rites ancestraux et inhérents de notre société.

voile algerie

Berbère tu es, Berbère tu resteras...

Berbères, ces hommes des terres lointaines...

Berbères des siècles écoulés...

Bon sang, une femme reste une femme !!!

Je croyais avoir retrouvé la sérénité auprès de ce jeune ingénieur,

aussi talentueux que beau garçon,

Je croyais avoir retrouvé l'amour,

je croyais

je croyais, mais une fois de plus je me suis trompée,

une fois encore...

lignes (8)

Loin de m'imaginer que ces rites anciens allaient se superposer entre l'idéalisme et la réalité,

entre ce que je croyais être et ce qu'il en est réellement,

pourtant 30 jours passés à ses côtés ont été des instants merveilleux.

Sans aucune ombre,

juste des moments à réapprendre à vivre auprès d'un mec,

à se réadapter à une vie de couple...

Un mois vers de nouveaux horizons, main dans la main, les yeux dans les yeux...

... et une demande en mariage.

Se remarier, pourquoi pas ?

Une seconde chance ?

Raison, déraison, sensée, insensée, pourquoi pas ?

Et pourtant…

ET POURTANT...

De retour en France, je m'y suis préparée, corps et âme,

je me suis mise dans la peau d'une future épouse dominante dominée,

enjouée, sereine, plus de peur du lendemain, plus de boules au ventre.

Mon choix était fait et c'est avec assurance que je me suis décidée à renouveler mon visa,

repartir vers celui qui désirait plus que tout m'épouser, me tendre la main...

Une sérénité qu'une femme peut attendre d'un homme.

Et non subir l'assaut d'un mâle!!!!  2055913833 1

Mais quelle est la signification d'une femme soumise ?

Celle de :

**Préparer son repas...

**Rester cloîtrée dans des pièces aux volets clos...

**Ne pas pouvoir connaître ses voisins...

**Ne pas avoir d'amis...

**Monter dans la voiture seulement sur son ordre...

**Ne pas se vêtir comme on le désire...

**Vérifier chaque matin si l'eau ne manque pas...

**Ne pas écouter sa musique préférée...

**Ne pas regarder son programme favori à la télé...

**Avoir des envies de l'autre sans le faire paraître...

**Le droit de ne rien dire, ne rien faire sans sa permission...

**Oublier qu'un moment on a envie de pleurer et qu'il ne faut pas verser de larmes...

**Ne pas avoir le droit tout simplement...

**S'octroyer le droit de se taire, de la fermer, de la boucler...

**Se faire manipuler...

**Le droit de ne pas avoir le droit...

 

Entremêlés par des "NOUS" et non pas par des "JE" 

lignes (8)

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 17:56

Dimanche 6 juillet

Qu'y a t'il de pire que la solitude ?



Quand des personnes se plaignent dans leur bien-être, bien sûr, c'est leur droit !
Mais connaissent-ils le désespoir ?

Je suis une femme sans domicile fixe, je ne suis pas à la rue...
Ma fille m'héberge !

Mais qu'arrivera-t'il demain ?

Je suis comme cet arbre dénudé seul devant l'Océan




Je survis avec 450 euros par mois !
C'est bien penseriez-vous ?

Oui peut-être !

J'ai la peur au ventre.

Pourquoi ? Me demanderiez-vous ?

En 2007, je survivais grâce au RMI et un "contrat d'avenir" qui a duré 2 ans.
En 2008, j'ai remplacé une personne dans une entreprise, formation interne sur Paris, poste de 4 mois et grâce au ciel, les Assedic m'ont prise en charge, à ce jour il me reste à percevoir peu de jours d'allocations, après... le RMI.

Trouver du travail ?

A mon âge,  très difficile !!!
Lettres de motivation, CV, relances,
une vraie spirale qui n'en fini pas...

Je n'ai rien ! plus rien. Pas de réponse, même pour un courrier négatif, passé la cinquantaine on ne fait plus partie de la société. Les entreprises ne prennent pas le temps de répondre, pour quelle raison d'ailleurs ? Et pourquoi m'arrives t'il à me poser cette question ? Pfffff

Juste un petit coin chez ma fille et un ordi comme soutien.

Ah j'oubliais, mon toutou...

Prendre un logement... Dur dur...

Je n'ai pas une chaise pour m'asseoir, à poser dans une pièce, alors...

Je suis très seule depuis 1995 et à 55 ans c'est vraiment très difficile !
55 berges, sans conjoint, ma fille qui vole de ses propres ailes, c'est normal à 28 ans...

Personne avec qui partager mes idées, mes petits tracas, des fois ""grands comme ça! !!"" Passer une toute petite soirée en compagnie ou même une petite heure !!!

Moi qui aime la vie, je reste là, à attendre.

Mais attendre quoi ?

Une femme seule, qui ne connaît personne dans cette région, la société n'a pas besoin d'une personne seule... Quelle barbe ! Pour les autres.

Je ne peux pas partager mes goûts, le ciné, le théâtre, les sorties au restaurant, les soirées, les amis, ni même un petit repas en famille, un anniversaire...

Des petites choses qui paraîssent certainement très futiles pour beaucoup d'entre vous mais si importantes pour moi !



Alors, vous qui avez un conjoint, qui avez un logement, qui avez un travail, une petite invitation pour...

Arrêtez de vous plaindre.

Ca ne vaut vraiment pas la peine !

Vous avez une épaule où vous appuyer
Une chaise ou une casserole, une télé, un matelas...
de l'argent qui rentre tous les mois...
Quelque chose à partager avec quelqu'un...
Ne serait-ce qu'un chuchotement, un regard furtif, une enguelade, un soupir ou un sourire !


Des tous petits riens qui font tourner le monde, qui nous font vivre, qui nous font rigoler ou pleurer !


Alors oui ...La vie est un long fleuve tranquille...

Partager cet article
Repost0