Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je sonne avec la souris

Rechercher

Bienvenue

livreplage

  Je vous souhaite une agréable lecture au cours de mes pensées déguisées !!! Aussi, n'hésitez pas à laisser pencher vos plumes pour vos commentaires.

Pêle-Mêle

A vos Crayons

Accueil

J'ai créé mon blog il y a quelques mois déjà, un passe-temps qui comble des journées bien trop longues...

Même si je me trouve près du port et à 100 m de la plage, si je profite pleinement d'un beau ciel bleu et du rayon de soleil toute l'année, la solitude s'interpose toujours...

La cinquantaine et quelques années de plus........, je suis conquise de me trouver parmi vous pour partager mes coups de gueule et mes passions.

Je vais par ce biais, vous raconter mon parcours professionnel, mon parcours de vie, mes voyages,

ce que j'aime et ce que je déteste !

 

Je vous remercie d'avance pour vos visites et vos commentaires, même si je ne vous réponds pas de suite, vos écrits me touchent et me toucheront profondément !


Merci à toutes et à tous,
à bientôt j'espère !

Amicalement, Domi

          

Avec le coeur !

SOSTOUTOU, le site d'adoption

Météo Narbonne © meteocity.com

Jouer avec Panda


Trafic Booster

15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 08:16
Partager cet article
Repost0
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 22:38

h-20-1565604-1244217366.jpg

L'AUDE, TERRE DES MYSTÈRES, PAYS CATHARE, OU TOUT SE MÉLANGE EN HARMONIE.

 

Terre des fées et de l'éternelle jeunesse, Avalon correspondait, aux yeux des sorcières, au paradis terrestre où après leur mort les sorcières confirmées du troisième degré étaient accueillies par les gentes dames fées.

 

Avalon, situé à la lisière du monde connu et de l'autre monde, est encore appelée île Fortunée ou île des pommes bleues, car les neuf fées qui y résident, au premier rang desquelles siège la fée Morgane, ont pour mission d'entretenir un verger enchanté où poussent des pommes bleues d'immortalité et d'éternelle jouvence, dont se nourrissent leurs fées, leurs amants humains ainsi que les sorcières confirmées du troisième degré...

 

Une des portes secrètes de ce royaume se situe en Arcadie.

 

Châteaux de Lastours

 

Je vous invite à découvrir avec moi ce beau département peu connu en dehors de ses plages et de la citadelle de Carcassonne. Mais il y a mieux, l'Aude est aussi un pays ou tout se mélange : l'histoire et les légendes ainsi que dans sa géographie ou la mer et les montagnes l'encerclent dans une vallée baignée par l'Aude et le canal du midi.

 

Connaissiez vous les Pyrénées audoises avec son pays de Sault?

h-20-1565614-1244217966.jpg

Connaissiez vous les montagnes noires ?

h-20-1565619-1244218185.jpg

Non? Les Corbières alors? Non pas 12°5, les Corbières :

h-20-1565627-1244218372.jpg

Bien sur il y a l'Aude, la rivière quand elle croise l'Orbieu

h-20-1565635-1244218709.jpg

Et qui se jette dans la plus belle mer du monde :

h-20-1565662-1244220072.jpg

Si cela vous dit de découvrir avec moi ce pays merveilleux, je vous y emmène alors par petits bouts de mots. Et si vous passez vos vacances dans l'Aude, n'oubliez pas de pousser un jour jusque dans les Pyrénées orientales. Peut-être y rencontrerez-vous une Catalane de cœur, magnifique aux yeux de ciel, bleus comme celui de l'Aude.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 17:24
Station balnéaire du golfe du Lion située dans l'aire urbaine de Narbonne, entre le massif de la Clape et la mer Méditerranée. Le vieux village, entre les étangs, est constitué de ruelles circulant autour d'un gros bloc de calcaire sur lequel se situent les restes d'un ancien château, la tour Barberousse. Le village est donc une circulade.

La ville moderne et aux alentours

 * Port de plaisance : 990 anneaux sur la Méditerranée

* Cimetière marin : cénotaphes commémoratifs aux marins disparus

* Chapelle Notre-Dame des Auzils dans le massif de la Clape (restaurée en 1979) : maquettes de bateaux, ex-voto marins, vitraux modernes.

* Massif de la Clape

* Les salins et les étangs

* La plage des chalets, La plage du Grazel, La plage de Mateille

* L'Île Saint Martin

* Les vignobles

* Pirat' Parc, parc d'attraction

 

La commune a sur son territoire l'appellation qualitative Vin de pays des Coteaux du littoral audois. La cave coopérative de Gruissan commercialise toute l'année des vins rouges, blancs, et rosés produits par les viticulteurs gruissanais.

 

Une production de sel et de fleur de sel est conservée sur l'étang de l'Ayrolle.

 

Culture

 

Les chalets en bois sur pilotis construits à l'origine sur la plage même sont une particularité de Gruissan. Ils ont été rendus célèbres par le film de Jean-Jacques Beineix 37°2 le matin, tiré du roman éponyme de Philippe Djian.

1. L’histoire de Gruissan-Plage.

 Fin XIX° - début du XX° .

 Quelques familles de Narbonne et des alentours, avant les vendanges, venaient avec une charrette tendue de toiles de jute (les bourounnes) et s’installaient sur la plage pour quelques jours. Certains laissèrent leurs charrettes et la renforcèrent avec des planches de bois. Mais le vent et les marées eurent raisons de ces habitats précaires. Un cheminot du nom de Boyer eut l’idée d’édifier dans un premier temps une cabane ancrée au sol puis sur pilotis (traverses de chemins de fer) pour échapper aux montées impétueuses de la Méditerranée. «Il semble donc que l’existence de constructions précaires estivales sur la plage de Gruissan remonte aux alentours de 1900 ou soit même antérieur, et qu’un développement important se produit avant 1920.» Andreu-Boussut raconte «En 1869, Achille Gibert, né à Gruissan et épicier-cafetier, est autorisé par un décret du préfet de l’Aude à ouvrir le premier café de la plage de Gruissan ». Cela se fera sous forme d’amodiation et repris par la suite pour les occupations diverses de la plage par les commerces divers et les baraques en bois de nombreux narbonnais. Les tempêtes, les coups de mer des hivers mettent à rude épreuves ces constructions sommaires, les emportant régulièrement. Seuls les bâtiments sur pilotis résistent mieux et se pérennisent au fil des ans, et sont occupés durant l’été. Ainsi l’évolution des constructions sommaires se convertit en chalets en bois, mais toujours susceptibles d’être emportées par les flots impétueux .

 

 

1920.

 Le développement important de Gruissan-Plage se produit dès 1920. En effet vu le phénomène de « cabanisation » sur la plage, la commune rachète en 1923, à l’Etat, « les lais et relais » de la mer (ce que la mer couvre en hiver et découvre en été). Ces lais et relais, bande de sable, qui avaient été vendues à quelques notables gruissanais, d’une profondeur de 250 mètres, suivent le domaine public maritime sur toute sa longueur. De plus, la commune perçoit une taxe pour la jouissance des chalets (sorte de taxe de séjour touristique !). En 1928 sur un terrain non inondable, en arrière de cette bande elle édifie un lotissement de 57 lots et passe les premiers contrats sous forme de location par amodiation (formule ancienne).

 

Le confort est rudimentaire et le ravitaillement en vivres et eau douce se fait chaque fin de semaine avec le retour des hommes et leurs charettes, rejoignant femmes et enfants, pour partager avec les amis ce territoire sauvage.

 

Dès les années 1930, estivants et gruissanais parlent de « la station », et la désignent sous ce nom désormais connu : Gruissan-Plage.

 

« L’eau de mer et le sable remplaçant savon et détergent pour se laver le corps et faire la vaisselle » nous dit Claude FAGEDET , ce que confirme à sa façon Pierre SANSOT « le vent…/… du côté de Gruissan, il décape proprement les visages qui n’auront plus besoin d’un gant de toilette pour obtenir la netteté désirée.«

 

. 1946 . 2. Le plan en damier.

 En décembre 1946, l’urbaniste-architecte Fagard propose une implantation nouvelle des constructions en les disposant en quinconce, à 45° par rapport à la ligne de bord de mer, ménageant ainsi le maximum de vue sur cette dernière.

 

C’est cette disposition qui est retenu, quand en 1947, la commune au titre des dommages de guerre peut envisager la reconstruction des chalets. Le plan, établi par un urbaniste de Paris, R. Coquerel, justifie et énonce les principes suivants. Cette disposition permet une meilleure orientation des pièces d’habitation. « Le vent prédominant Nord-Ouest ou Cers représente 66% de la totalité des vents, et la plage n’est protégé par aucun accident de terrains. » et il faut aussi tenir compte de l’orientation ouest qui occasionne de très fortes chaleurs. « Des constructions dont une diagonale serait orientée N.O – S.E. répondrait au mieux à ces conditions. » Les rangées de chalets situés en deuxième et troisième rang ont ainsi une vue sur la mer et la plage. « Les dents de scie », ou redents, (principe cher à l’architecte Le Corbusier, nous sommes en 1947) allongent la longueur du front de mer et cassent ce qui aurait pu être une monotone façade longue de un kilomètre. Ces trouées serviront quelques années plus tard pour installer des équipements de loisirs et des parkings clos.

 

3. La production des chalets : une série.

 A l’origine, le dossier prévoit 6 rangées de chalets, mais devant les demandes faites en mairie, 4 autres rangées sont établies toujours sur le terrain communal. Ainsi les 10 rangées que nous connaissons peuvent être construites.

 

En échange des « bons Pinay » négociables à 3, 6 ou 9 ans pour reconstruire « leur villégiature d’été » que 519 « baraquiers » ont touché, la société Pécou de Haute Savoie, propose un chalet en modèle unique, mais en 3 tailles. Préfabriqués en Haute-Savoie, ils sont assemblés sur place au rythme de 80 par an. Un atelier sera même établi sur place, car la société construira près de la moitié des chalets de Gruissan-Plage. Entièrement en bois, sauf les ferrures des volets, bois à petites sections assemblées pour obtenir les portées, ces chalets se révèleront être les plus durables des chalets construits. En 1982 il y en avait encore 700 sur le site.

 

4. Evolution des « CHALETS ».

 . 1950 : Les chalets n’ont ni eau, ni lumière et équipés d’une cuisine pour seule commodité. Les WC sont communs et installées près des parkings rejetés en arrière de la plage. Quelques commerces alimentaires : eau, pain de glace pour les estivants. Cinq cafés restaurants, dont certains font guinguettes ou louent des chambres.

 

. 1954/1955 : Lumière, eau potable alimentent les chalets ; des WC de fortune apparaissent en excroissance de chalets.

 

. « En 1964, je me suis opposé à la destruction des chalets. Il y avait un énorme projet d’aménagement soutenu par la finance parisienne. Quand ces gens sont arrivés à Gruissan, ils croyaient avoir affaire à de simples pêcheurs. Nous leur avons montré que nous étions plus coriaces que ce qu’ils pensaient. Croyez-moi, j’avais vu les allemands les détruire une première fois pendant la guerre et je ne pouvais pas concevoir de les voir disparaître à nouveau ».

 

. 1977 : Les chalets sont raccordés au tout à l’égout communal, les travaux seront terminés en 1981, mais pour y arriver le sol aura été rehaussé de 60 à 80 centimètres. Les chalets cessent d’être submersibles affirment quelques documents…

 

Dès lors, équipés, « hors inondations », de nouvelles conditions d’appropriation des chalets s’ouvrent aux propriétaires : réaliser de « vraies maisons ». Camouflage du bois sous un crépi, agrandissement, modifications de formes de toitures, mais malgré tout, l’ambiance typique demeure.

 

Avec l’aménagement de Guissan-Port programmé dés 1964 et dont les travaux commencent en 1974, une nouvelle orientation touristique s’opère. D’importants équipements ludiques, de services et de commerces, d’équipements publics, offrent un panel complet dont les » chalétains » vont aussi profiter. L’offre de location devient rentable. Les chalets sont équipés : nouvelles pièces en rez de chaussée, garages, barbecues et verdissements. Les parcelles ne peuvent se clôturer.

 

. En 1976, le cahier des charges applicables à la zone des chalets est modifié pour fixer les règles applicables lors des aménagements.


 Désormais, un grand nombre d'entre eux ont beaucoup perdu de leur charme et de leur spécificité, leurs propriétaires ayant bétonné la partie basse et fait disparaître les pilotis. Une digue a également été mise en place. Elle longe la plage, constitue une promenade sur le front de mer, abrite les habitations des hautes eaux d’hiver, mais crée ainsi une séparation entre chalets et plage, éloignant encore un peu le lieu de l'esprit dans lequel il a été conçu.

Plus loin, la plage de Mateille est un site naturel classé par le Conservatoire du littoral. Elle est flanquée d'un lac marin dévolu aux activités des planches à voiles et chars à voile.

La Vieille Nouvelle est un espace sauvage réservé au nautisme. Enfin, la plage du Grazel, à l'intérieur du port, et la plage des Ayguades complètent ce paysage marin.

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 12:51

Le voyage est un retour vers l'essentiel (Proverbe Tibétain)

carnet_voyage_bk_carnet_voyage15.jpg

 

Articles à découvrir :

Gruissan

Madinina-La Martinique 

   Min ch'ti coin-le Nord

  Le Languedoc Roussillon

Narbonne-Plage

Le Goufre de l'Oeil Doux

Présentation de Saint Pierre la Mer & ses courses d'ânes

  BEJAIA

6

vehicules-avions-029

Découvrez mes récits de voyage, carrefour entre mes mots et les illustrations de photos...

Les Antilles, l'Algérie, le Nord ou le Sud de la France...

Journal de bord...

...Carnet de route

Le carnet de voyage est une invitation à prendre le large

à exprimer rapidement des impressions,

à capturer un sujet sur le vif.


vehicules-avions-029.gif

Partager cet article
Repost0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 09:49

 

NarbonnePlage.jpg

Narbonne-Plage est une station balnéaire qui bénéficie de 300 jours d'ensoleillement par an et peut arborer depuis 1988 le pavillon bleu, gage de l'excellente qualité de ses eaux, de sa plage et de son port.

A partir du mois de mars et durant tout l'été, Narbonne-Plage est le théatre de nombreuses animations. Tout autour de notre station, les sentiers à parcourir à pied ou à VTT nous font découvrir un environnement protégé, riche et varié. Pêche en mer, thonades et sardinades, pêche sportive, donneront à votre séjour des accents typiques.

1-10narbonneplage2.jpg

Narbonne règne au centre d'un littoral connu et reconnu pour la qualité de ses plages. de Narbonne-Plage au nord à Leucate, le littoral est creusé par de nombreux étangs dont celui de Bages et de Sigean qui s'étende à quelques encablures de la ville de Narbonne. Gruissan, Port-la-Nouvelle, Leucate, Bages sont autant de villes et villages à découvrir tout en prenant un peu de hauteur sur les hauteurs de la montagne de la Clape.

1-13clape3.jpg

On peut y accéder par Narbonne, en prenant la route départementale 168, qui offre quelques belles vues plongeantes sur la ville, sur le Massif calcaire de la Clape et sur la Méditerranée.

 

Ici des paysages de vignes et de garrigue alternent. Deux autres routes conduisent à Narbonne-Plage : l'une vient de Gruissan, station balnéaire voisine; l'autre de Saint-Pierre-La-Mer qui contourne le massif de la Clape par le Nord.

013.JPG

En hiver, Narbonne-Plage offre une tranquillité que l'on image pas quand on connaît l'animation qui règne ici pendant les mois d'été.

Narbonne-Plage est une stations balnéraire idéale pour passer d'agréables vacances en famille.

017.JPG

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 13:03
Capitale de la gaule narbonnaise, puis résidence des rois wisigoths et cité archiépiscopale, sous les caresses du soleil, Narbonne tend au visiteur le visage éveillé et animé d’une belle ville méditerranéenne,
centre viticole et carrefour de communications.
Album photos : Le Languedoc Roussillon

Ses musées abritent des pièces rares, en particulier des peintures romaines.

Les boulevards ombragés, le canal ou les berges de la Robine offrent d'agréables parcours de promenades.


Vestiges Romains

Narbonne conserve en son coeur un tronçon de voie romaine redécouvert en 1997, lors du réaménagement de la place de l'Hôtel de Ville.

Il s'agit d'un élément de la célèbre Via Domitia  qui reliait l'Italie à l'Espagne dès le IIème siècle avant notre ère.

Autre vestige de cette époque, l’Horreum est une succession de galeries souterraines ayant pu servir d’entrepôts de marchandises.


Epoque Mediévale

Le Palais des Archevêques composé du palais vieux du VIIème siècle, du palais neuf du XIVème siècle, présente une magnifique cour intérieure encadrée par la cathédrale et deux corps de logis. L’ensemble du palais neuf s’organise autour d’une cour dominée par un puissant donjon. La Basilique Saint Paul, édifiée en 1229, second centre spirituel de la cité, est un élément majeur du patrimoine historique. On y remarquera particulièrement la fameuse grenouille dans le bénitier, inspiratrice de nombreuses légendes. La Cathédrale Saint Just et Saint Pasteur, commencée en 1272 sous l’impulsion du pape Clément IV n’a jamais été achevée. Seul son chœur de 40 mètres de haut fut édifié dans la plus pure tradition gothique.

A voir:
- Autour de la place de l’hôtel de ville à la façade remaniée par Viollet-le-Duc (XIXème siècle), l’ensemble que constitue le Palais des Archevêques et la basilique. - Les musées archéologique - lapidaire - d'art et d'histoire, dans les anciens appartements des Archevêques, abrite des collections de peintures françaises, flamande, italienne du XVIème au XIXème siècle. - L’église Saint Sébastien (XVème siècle). - La maison natale de Charles Trénet. - Les Halles (1900), un des plus beaux marchés de France.

cathedrale-NARBONNE.jpg

 

Narbonne compte 46.510 habitants, elle est située dans le département de l'Aude.

Narbonne fut fondée vers 118 avJC, comme colonie romaine appelée Colonia Narbo Martius. Elle se situait sur la Via Domitia, la première voie romaine en Gaule, construite à la même époque et reliant l'Espagne à l'Italie.
Cette Via Domitia fut reliée à la Via Aquitania qui amenait jusqu'à l'océan atlantique via Toulouse et Bordeaux.
Narbonne prit une importance politique. Alors que Marseille se révoltait contre les romains, Jules César construisit un port à Narbonne et y stationna ses légions.
Sous l'empire, le sud de la Gaule était appelée "Gallia Narbonensis" (La Gaule Narbonnaise), dont Narbonne fut la capitale, bénéficiant ainsi qu'une expansion tant économique que citadine, dont une architecture importante.


Après la chute de Rome, Elle fut la capitale de la province Wisigothe de Septimanie, puis contôlée par l'émirat de Cordoue jusqu'à la conquête francque, au sein de la vicomté de Narbonne.

Au 12è siècle, sous la cour d'Ermengarde de Narbonne (rêgne de 1134 à 1192) se developpa la poésie amoureuse et les troubadours.


Le Minervois et ses vignobles surplombent la basse vallée de l’Aude et du Canal du Midi  qui passe au nord de Lézignan-Corbières et de Narbonne. Vers le Sud, les étangs de Bages, de Sigean, de l’Ayraolle, des Salins et de Lapalme parsèment le littoral entre les Cabanes de FLEURY et LEUCATE-PLAGE   .

Sur les pas du Fou chantant

“C’est la seule à laquelle j’appartiens” disait d’elle Charles Trénet . Les chansons de TRENET (1/2)

Aujourd’hui, au 13 de l’avenue du même nom, la maison natale du Fou chantant est devenue musée. C’est en musique, au milieu d’un décor inchangé, de photos, de partitions et de souvenirs que l’on parcourt la vie et l’œuvre de l’artiste que Narbonne a tant inspiré.

Fondfroide1.JPG
            
L’Abbaye de Fontfroide

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aux portes du pays cathare, dans les premiers contreforts des Corbières, l'Abbaye de FONTFROIDE , site historique du XIIème siècle, est l'une des abbayes cisterciennes les plus somptueuses et la mieux conservée en France. Fontfroide la majestueuse offre aux visiteurs la sérénité de ses ocres et de ses roses. Eglise abbatiale du XIIe, cloître du XIIIe, salle capitulaire couverte de neuf voûtes romanes... si l’abbaye cistercienne de Fontfroide se visite en une heure on s’en souvient longtemps! 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 13:00

imagesCAF3L3HP.jpg

La plus ancienne voie romaine de Gaule est un véritable fil conducteur à travers le Languedoc-Roussillon et à travers deux millénaires.

Via Domitia - Bornes milliaires.


voie-246756.jpg Construite par les romains à des fins militaires, la Via Domitia est l'oeuvre du pro-consul Domitius Aenobarbus dont elle gardera le nom. Elle devient très vite une voie majeure de communication et de commerce, atout de développement des principales villes de la région.

Des portions de la route originelle et des ouvrages encore visibles (ponts, bornes milliaires...) témoignent de cette formidable réalisation née il y a plus de 2000 ans. Aujourd'hui son tracé se confond avec celui de l'autoroute A9, mais ses antiques pavés affleurent encore ici et là, comme sur le site de l'oppidum d'Ambrussum, dans le pays de Lunel.

Debut-Via-Domitia-1-.jpg

Quelques sites de la Via Domitia :

Beaucaire et le Mas gallo-romain des Tourelles où l'on peut déguster du vin romain; Nîmes; le Pont du Gard; l'oppidum d'Ambrussum; Pinet et la villa gallo-romaine de Loupian; l'oppidum d'Ensérune; Narbonne; les Cluses et Panissars, près du Boulou et du col du Perthus.

la_via_domitia.jpg

Pour tout savoir sur la Via Domitia en Languedoc Roussillon : l'histoire, les activités touristiques, les informations pratiques, photothèque, les sites majeurs et bien plus encore... Visitez le site des Voies Romaines en Méditerranée !

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 12:57

Le Canal du Midi

Qualifié par l'UNESCO comme étant "l'une des réalisations de génie civil les plus extraordinaires de l'ère moderne", le Canal du Midi est le plus ancien canal d'Europe encore en fonctionnement.

canal_du_midi

L'idée de créer une liaison fluviale directe entre la Méditerranée et l'Atlantique est évoquée dès l'Antiquité. Les projets envisagés se heurtent tous aux problèmes d'alimentation en eau du futur canal. La solution est trouvée par Pierre-Paul Riquet, riche fermier des Gabelles originaire de Béziers. En 1662, il rédige un mémoire à Colbert. L'Intendant des finances du Roi Louis XIV comprend rapidement les intérêts économiques, politiques et militaires d'un tel ouvrage et en 1666, la décision royale d'ouverture des travaux du "Canal Royal" intervient.

Canal-du-Midi-002.jpgDébute alors un chantier extraordinaire pour l'époque qui rassemble jusqu'à dix mille ouvriers et va durer plus de 14 ans! On dénombre 328 ouvrages d'art : ponts, aqueducs, bassins. 65 écluses comportant 103 sas de passage ont été construites et 45 000 arbres plantés au long du parcours pour maintenir les berges et abriter passagers et marchandises du soleil. Les travaux sont presque achevés quand, le 1er octobre 1680, Pierre-Paul Riquet meurt à Toulouse. Le "Canal Royal" est inauguré en mai 1681, il aura coûté plusieurs millions de livres.

Par la suite d'autres travaux seront réalisés du XVIIe au XIXe siècle, tels les ouvrages de franchissement de la Cesse par Vauban, l'aqueduc de Fresquel à Carcassonne ou le Pont Canal sur l'Orb à Béziers. Pendant deux siècles le canal, devenu "Canal du Midi" à la Révolution Française, va contribuer à l'essor économique de la région.

En 1856, l'activité marchande est à son apogée avec 110 millions de tonnes de marchandises et près de 100 000 passagers transportés. Mais face à la concurrence du rail puis de la route, l'activité décline inexorablement et la batellerie commerciale disparaît dans les années 1970.Depuis, de nouvelles activités liées au tourisme fluvial sur le Canal du Midi ne cessent de se développer. Le Canal du Midi est inscrit sur la Liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1996.

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 12:14
Languedoc-Roussillon - Images : Le Languedoc Roussillon

Le Languedoc-Roussillon désigne une région du sud de la France composée de cinq départements (l´Aude, le Gard, l´Hérault, la Lozère et les Pyrénées-Orientales).

Cette région est non seulement passionnante sur le plan visite de sites, curiosités et monuments qui abondent dans le pays cathare et les autres départements de la région, mais elle est aussi fascinante pour ce qui est des spécialités culinaires de la région. Ainsi, le célèbre cassoulet participe grandement à la renommée de cette dernière.
L´huile d´olive, les volailles, les truffes noires, le fois gras, la charcuterie, les fruits de mers, les fromages, les olives, autant de mets et produits délicieux que vous retrouverez dans vos assiettes dans cette région du Languedoc-Roussillon. Aussi, laissez-vous tenter par tout ce que vous offre cet endroit d´exception du sud de la France dont la gastronomie fait des ravages.

Dégustez les anchois de Collioure ou le pélardon des Cévennes. La crème catalane et les Croquignoles d'Uzès feront danser vos papilles. Les asperges du Languedoc, l´agneau, les boudins, font partie de la variété des spécilaités culinaires de la région, réputée pour être un des endroits de France où l'on mange le mieux.

Et que boit-on dans le Languedoc-Roussillon ? Le Banyuls, les Coteaux de Languedoc et le Muscat Frontignan présentent des vins excellents que vous apprécierez accompagnés de plats succulents. Alors, régalez vous et bon appétit !

Un peu d'histoire en Languedoc-Roussillon
Source : Wikipédia

 

Vers la fin du IIIème siècle avant J.-C. un peuple celtique, les Volques, prend ses quartiers dans la région du Rhône à la Garonne, des Cévennes aux Pyrénées. Ils ont pour capitale Toulouse et Nîmes. L'on assiste à une première structuration du territoire.
Ils pactisent avec les romains dès le 1er siècle avant J.-C. Narbonne est crée pour pacifier la province -118 et devient la capitale de la Narbonnaise .
Au début du cinquième siècle, invasion des Vandales. Quelques années plus tard, les Wisigoths s'imposent. La région de Narbonne, la Septimanie comme tout le reste de l'Espagne reste wisigothe jusqu'à la chute devant les Maures 719.
La région est conquise par Charlemagne, qui la nomma marche de Gothie incluse dans le royaume d'Aquitaine crée en 778. Ce vaste territoire englobant tout le Sud du Rhône à l'Atlantique en vue de fédérer la reconquête hispanique sera légué par Charlemagne à un de ses fils en 781. L'administration est confiée aux Comtes de Toulouse.
À l'époque féodale eu lieu une grande fragmentation politique : les comtés de Roussillon et de Cerdagne passèrent dans l'orbite des royaume d'Aragon, alors que le Bas-Languedoc passa sous la domination de la maison Trencavel et leurs rivaux les comtes de Toulouse.
Raimond IV dit Raimond de Saint Gilles (1042-1115) atteindra par mariage l'objectif de réunification en agrandissant son état au comté de Rouergue, de Nîmes, de Narbonne, du Gévaudan, d'Agde, de Béziers et d'Uzès.
Après la Croisade des Albigeois et l'extinction de la dynastie des comtes de Toulouse la province est réunie au royaume de France en 1271. De là est né le Languedoc royal qui vas persister jusqu'à la révolution Française.
Le traité de Corbeil a entériné en 1258 la division avec les territoires du Sud de la région . Les Corbières formèrent la frontière entre le royaume de France et le royaume d'Aragon. En 1659 le traité des Pyrénées annexa le Roussillon et le Nord de la Cerdagne au royaume de France .

 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 09:54

Le Gouffre de l’oeil Doux

Dans ce lieu, la mer pénètre à 70 mètres de profondeur.
L’impressionnant gouffre de l’œil doux offre aux promeneurs un spectacle pour le moins imprévu.
Il est constitué de hautes falaises calcaires et verdoyantes qui dominent une étendue d’eau vert émeraude. Cette résurgence d’eau douce demeure une énigme pour les géologues.
Gouffre-de-l-oeil-doux.jpg

Pour y accéder, il faut garer son véhicule soit sur le parking du domaine de l’Oustalet et suivre le cheminement pédestre vers la bergerie, soit sur le parking du gouffre situé sur la route allant de Fleury à St-Pierre.



Partager cet article
Repost0