Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je sonne avec la souris

Rechercher

Bienvenue

livreplage

  Je vous souhaite une agréable lecture au cours de mes pensées déguisées !!! Aussi, n'hésitez pas à laisser pencher vos plumes pour vos commentaires.

Pêle-Mêle

A vos Crayons

Accueil

J'ai créé mon blog il y a quelques mois déjà, un passe-temps qui comble des journées bien trop longues...

Même si je me trouve près du port et à 100 m de la plage, si je profite pleinement d'un beau ciel bleu et du rayon de soleil toute l'année, la solitude s'interpose toujours...

La cinquantaine et quelques années de plus........, je suis conquise de me trouver parmi vous pour partager mes coups de gueule et mes passions.

Je vais par ce biais, vous raconter mon parcours professionnel, mon parcours de vie, mes voyages,

ce que j'aime et ce que je déteste !

 

Je vous remercie d'avance pour vos visites et vos commentaires, même si je ne vous réponds pas de suite, vos écrits me touchent et me toucheront profondément !


Merci à toutes et à tous,
à bientôt j'espère !

Amicalement, Domi

          

Avec le coeur !

SOSTOUTOU, le site d'adoption

Météo Narbonne © meteocity.com

Jouer avec Panda


Trafic Booster

8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 22:05

 

 

 

 

 

 

RbVal.gif

 

 

D'autres photos vous intéressent, cliquez ici VALENCIENNES

Valenciennes : Son Histoire Cliquez ici

 

 

 

La Devise de la ville:" Valenciennes a bien mérité de la patrie " est gravée au fronton de l'Hôtel de Ville sous l'Horloge

Quelques monuments

biblio.gif

 

 

Ouverte au lendemain de la révolution française, la bibliothèque de Valenciennes occupe depuis plus de deux siècles une aile de l'ancien collège des Jésuites qui fut reconstruite vers 1740 mais dont l'origine remonte à 1591. Elle abrite encore, inchangée, la bibliothèque des prêtres jésuites qui constitue l'exemple le plus complet de décoration peinte au XVIIIème siècle parmi les bibliothèques françaises.

 

Agrandie et entièrement réaménagée en 1994, la bibliothèque de Valenciennes occupe aujourd'hui trois corps de bâtiments baignés de lumière par une haute verrière. Une fois franchi le porche de l'ancien collège, les Valenciennois peuvent profiter de tous les services qu'ils sont en droit d'attendre d'une bibilothèque publique et découvrir les diverses facettes d'une médiathèque intégrant peu à peu les technologies de communication les plus récentes. 200 000 livres, dictionnaires, encylopédies ... 300 titres de revues de journaux, 5000 bandes déssinées, 10 000 disques compacts audio et intéractifs, 5 000 vidéocassettes vous attendent ...

Le projet Archimed

La bibliothèque de Valenciennes poursuit par ailleurs, comme dans le passé, ses activités de conservation, d'exploitation scientifique et d'enrichissement du patrimoine livresque et documentaire vieux de douze siècles. La bibliothèque de Valenciennes conserve entre autres la "Cantilène de Sainte Eulalie" premier texte conservé en langue française. Elle renferme aussi , à travers les archives municipales, toute la mémoire vive de la cité.

theatre.gif

 

 

 

 

LE PHENIX :

Scène nationale accueille chaque saison plus de 70 spectacles

(théâtre, musique, danse, jeune public, créations...)

 

 

 

 

images2

 

L'aiguille » de J.-B. Métais :
passé, présent et futur

 

 

À Valenciennes, inutile de chercher une aiguille dans une botte de foin...

Elle est positionnée sur la place d'Armes à l'emplacement de l'ancien beffroi médiéval, qui s'est effondré comme un château de cartes,

le 7 avril 1843, faisant sept victimes dont le guetteur. 

 

 

 

 

l-aiguille-de-j-b-metais-passe-presen-1846533

 

 

 

 

 

L'oeuvre du sculpteur Jean-Baptiste Métais ferme la perspective de la place et constitue un point de repère dans le paysage valenciennois.

En 2006, les édiles valenciennois eurent l'idée d'organiser un concours international pour ériger une oeuvre d'art,

symbolisant à la fois la mémoire et la métamorphose de la cité.

Le projet de l'artiste sarthois a été adopté à l'unanimité

et inauguré le 21 décembre 2007 lors de la clôture de « Valenciennes, capitale régionale de la culture ».

 

 

 

Le cœur de Valenciennes a été presque entièrement détruit par un gigantesque incendie lors de la Seconde Guerre mondiale et reconstruit au cours des années 1950-1960 dans un style alliant le béton, la brique et la pierre. De nombreuses rues et maisons d'avant-guerre subsistent en périphérie, autour des églises Notre-Dame, Saint-Géry et près de la place du Neufbourg. Les fortifications ont été démantelées en 1889, leur tracé subsiste dans la ceinture de boulevards. On peut voir les monuments suivants :

gare.jpg

 

 

* La façade de l'hôtel de ville, qui date de 1867, et dont les statues allégoriques sont d'Henri Lemaire (à qui l'on doit aussi certaines des œuvres de la gare du Nord, à Paris). Au sommet trône une reconstitution fidèle, par le sculpteur Albert-Marius Patrisse, du célèbre fronton de Jean-Baptiste Carpeaux, Valenciennes défendant ses remparts (l'original est tombé lors de l'incendie de 1940).

 

Des personnes ayant connu la seconde guerre mondiale racontent que les Allemands, voulant bombarder la gare ferroviaire de nuit, bombardèrent l'hôtel de ville à la place, et qu'il ne restait plus que la façade.

 

notredame-de-st-cordon.jpg

 

 

 

* La basilique Notre-Dame du Saint-Cordon,

qui donne lieu à un pèlerinage annuel.

 

La basilique possède de nombreuses ouvres d'arts et de vitraux réalisés par Paul Ducatez.

 Le clocher de l'église fut réparé pendant un certains temps par Léon Tiprez.

 

 

 

 

 

 

 

* L'église Saint-Géry. Dans le parc qui jouxte l'église, le square Watteau, figure une fontaine avec, en son centre, une statue d’Antoine Watteau (né en cette ville, rue de Paris prolongée), par Jean-Baptiste Carpeaux, natif également de la cité.

office_du_tourisme_2_.jpg

 

 

 

* La maison espagnole,

à pan de bois et à encorbellements, qui date du XVIe siècle, lorsque Valenciennes était sous l'occupation espagnole.

C'est à ce contexte qu'elle doit son appellation, non à son style.

Actuellement, elle abrite l'office de tourisme.

 

 

 

 

44447.jpg

 

* La bibliothèque des Jésuites, installée dans l'ancien collège de la Compagnie de Jésus fondé au début du XVIe, a fait l'objet d'une restauration récente.

Elle abrite le plus ancien poème de la langue française que l'on ait conservé : la Cantilène de sainte Eulalie. On peut aussi y voir la salle des Jésuites, rare témoignage de bibliothèque ancienne encore existante.

 

 

 


 

musee-des-beaux-arts.jpg

 * Le musée des Beaux-Arts, Construit au début du siècle, et après une importante rénovation, le Musée des Beaux-Arts de Valenciennes a réouvert ses portes au printemps 1995.

Il conserve la première collection de province des œuvres de Carpeaux (sculptures et peintures), et l'une des premières de France quant à la peinture flamande et hollanaise du XVIIe siècle, notamment avec Rubens, Watteau, Jérome Bosch, Pater, Hubert Robert , Guérin , Boudin ...

Son fonds archéologique témoigne des richesses historiques de la cité.
Crypte archéologique présentant une collection locale.

Ecole française du 18 ème....Watteau...
Sculptures du XIX ème notamment de Carpeaux, natif de Valenciennes.

 

 

 

 

dodenne 

 

 

 

*La Tour de la Dodenne,

fortification construite au XIVe siècle (les fortifications construites par Vauban, comme l'ensemble du patrimoine défensif de la cité, ont été démantelées de 1891 à 1893).

La ville étouffait dans son enceinte et il fallait, pour favoriser son essor économique, l'en libérer, faciliter l'arrivée du train. L'entreprise fut cependant, malheureusement, un peu trop systématique à l'inverse des communes alors moins argentées.

 

 

*Le cimetière Saint-Roch, riche de nombreuses sculptures, et qui abrite de nombreux artistes (un plan les situe à l'entrée). Dans ce musée à ciel ouvert voisinent de nombreux prix de Rome. Mais d'autres personnalités de tous ordres se rencontrent aussi (la journaliste musicale de télévision Denise Glaser, ou un roi des Gitans, par exemple).

Ms0673p805.jpg

 

 

 

 

 

 

* Le Mont de Piété. XVII ème Siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vn_949503_px_501__w_lavoixdunord_.jpg

 

 

 

* L’hôpital du Hainaut, construit sous le règne de Louis XV, est un imposant navire de pierres et de briques amarré au lit de l’ancien Escaut. L’architecte Contant d’Ivry a su allier l’élégance classique à la tradition régionale pour édifier un gigantesque ensemble hospitalier destiné à enfermer les plus pauvres et les marginaux du siècle des Lumières.

 

 

PERSONNAGES CELEBRES :

Valenciennes, l'Athènes du Nord, a donné à ses boulevards le nom des plus grands artistes qui y sont nés, en particulier le chroniqueur Jean Froissart, l'évêque Antoine de Haynin, le peintre Antoine Watteau, (1684-1721), dont le musée de la ville conserve quatre toiles, le peintre Jean-Baptiste Pater, le peintre et dessinateur Charles Eisen, le peintre et sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux, le paysagiste et aquarellistes Henri Harpignies. Sont également nés à Valenciennes la reine d'Angleterre Philippa de Hainaut, l'empereur de Constantinople Baudouin VI de Hainaut, le compositeur Claude Le Jeune et le « père » de la IIIe République Henri Wallon ainsi que Pierre Richard.

Partager cet article
Repost0

commentaires